Une séance d'ostéopathie dure environ entre 45 minutes et une heure, ainsi le praticien prend le temps de connaître son patient, ses antécédents pour répondre efficacement à ses attentes.

 

L’interrogatoire

Lors d'une première séance, il s'agit d'un entretien basique où l'ostéopathe investigue la plainte du patient (à quel évènement la douleur fait suite, depuis quand, quels sont les positions/ mouvements douloureux, etc...). Puis, l'ostéopathe prendra connaissance d'éventuels examens médicaux que son patient aura apportés. On investiguera également toute les sphères du corps (neurologique, oculaire, cardio-pulmonaire, digestif, uro-néphrologique), les antécédents médicaux personnels et familiaux, ainsi que la qualité du sommeil, les sports pratiqués, l'alimentation, le cadre de vie, etc...

Lors des séances suivantes, l'entretien est essentiellent centré sur l'évolution de la plainte du patient.

 

L’examen clinique

Dans un premier temps, si l'anamnèse le nécessite, l'ostéopathe procédera à un ou plusieurs «tests d'exclusion», permettant d'éliminer une pathologie qui ne serait pas de son ressort. Dans le cas où les résultats de ces tests le permettent, l'ostéopathe poursuit son examen.

Ensuite, une séries de tests sera pratiquée, prenant en compte l’ensemble du corps, lui permettant d’identifier l’origine des douleurs.

 

Le traitement

Dans un deuxième temps, vient ensuite la phase de traitement. L’Ostéopathe dispose d’un ensemble de techniques manuelles lui permettant d’adapter le traitement à chaque patient : techniques structurelles, viscérales, fasciales, crâniennes.

Parfois, plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires afin de corriger durablement l’ensemble des dysfonctionnements.

Pour préparer votre consultation au mieux, il est conseillé d'apporter vos radiographies ou derniers examens médicaux, ainsi que le carnet de santé pour les nourrissons et les enfants.